Pédagogie Steiner Waldorf

La pédagogie Steiner Waldorf est-elle une secte ?

« Nous n’avons jamais eu de signalement de dérives sectaires. » Serge Blisko directeur de la Miviludes.

Le rapport de la Miviludes a conclu qu'il n'y avait aucun cas avéré de dérives sectaires.

Dans cet article, je ne parle que pour moi, pas pour la Fédération des jardins d'enfants et des écoles Steiner Waldorf, ni pour aucune organisation.

Quelques chiffres

La première école Waldorf s'est ouverte en septembre 1919 à Stuttgart, le premier jardin d'enfants en 1926.

Aujourd'hui, on compte 1182 écoles Steiner dans 66 pays et 1911 jardin d'enfants dans 69 pays.

Vous pouvez trouver tous les détails sur toutes les écoles du monde sur ce PDF, transmis par la Fédération des Ecoles Steiner Waldorf (en anglais et en allemand):

https://www.freunde-waldorf.de/fileadmin/user_upload/images/Waldorf_World_List/Waldorf_World_List.pdf

En Europe : Belgique : 31 écoles (E) et 26 jardins d'enfants (JE),  Royaume Uni : 40 JE et 29 E , Finlande : 41 JE et 25 E , Pays-bas : 79 JE et 109 E , Allemagne : 563 JE et 245 E , Suisse : 50 JE et 32 E , France : 21 JE et 17 E .

C'est peu pour la France, nous allons expliquer pourquoi.

Polémique interminable

En France, il existe une éternelle polémique qui existe surtout..sur Internet et en France ! Dans de nombreux autres pays, la pédagogie Steiner Waldorf est acceptée comme toutes les autres.

Aux Etats-unis, dans la célèbre Silicon Valley, certaines personnes travaillant pour Google, Apple, Facebook etc., peuvent inscrire leurs enfants dans une école Steiner Waldorf: https://www.liberation.fr/societe/2013/02/01/dans-la-silicon-valley-l-ecole-fait-ecran-noir_878754

Cette école compte 320 élèves. Ils font ce choix pour permettre à leurs enfants de ne pas avoir pour seul horizon... leur ordinateur.

Vous trouverez aussi des articles en anglais plus récents qui montrent que l'école se porte bien, sans conflits notables. Elle ne représente qu'un exemple des nombreuses écoles Steiner Waldorf qui peuplent le monde.

Chez nous, en réel, pas de condamnation, pas de rapports notant des faits répréhensibles non plus. Non, dans la véritable vie des écoles et des instituts de formation, on ne trouve pas plus de problèmes qu'ailleurs.


Quelle école ou pédagogie recueille 100 % de satisfaction ?

Il existe des parents, des professeurs, des enfants mécontents, comme dans les autres mouvements pédagogiques quels qu'ils soient.

Par ailleurs, on trouvera dans tous les systèmes des personnes qui font du prosélytisme, des personnes tellement convaincues, qu'elles pensent que leur système est le seul à bien faire et à penser juste.

De plus, personnellement, je ne connais aucune pédagogie, qu'elle soit alternative ou non, qui n'ait pas eu des problèmes de maltraitances au sein de ses rangs. Il s'agit très souvent de problèmes de personnes qui sont parfois réellement maltraitantes, ou d'autres dont la notion d'autorité diffère de celle des parents. Et tout le monde peut s'apercevoir de nos jours, à quel point chaque parent a sa propre conception de l'éducation juste et bienveillante que devrait recevoir ses enfants.

Donc, sur ce thème, malgré mes recherches, je n'ai jamais trouvé plus de problèmes en écoles Steiner Waldorf qu'en école Montessori, publique, privée ou autre...

Pour continuer, concernant l'école Steiner Waldorf, il n'existe aucun scandale lié à la p.d.philie, à la m.ltraitance grave de parents non décelée par l'école, à des enfants enf.rmés dans des placards etc. Pourtant, chacun d'entre nous a pu, un jour, dans sa vie, entendre des informations officielles concernant des cas de ce type.

Quoi qu'il en soit, un professeur défaillant, une école mal gérée ne sauraient représenter leur pédagogie en entier. Sinon, toutes les pédagogies seraient maltraitantes.


Mais alors, d'où vient le buzz ?


A la base, les accusations portant sur les écoles Steiner Waldorf, en France, sont issues de deux sources:

Des suspicions


Suspicions qui viennent d'un éternel problème, l'ignorance. C'est un peu comme au Moyen Age. Comprendre la pédagogie Steiner Waldorf prend du temps. Aussi, si on souhaite lire en diagonale, on va se retrouver perdu.

La pédagogie va sembler obscure et donc suspecte. Dans un domaine complexe comme celui de la pédagogie Steiner, nous sommes obligés de penser par nous-mêmes. C'est à dire, sans "pré-pensé" venant d'un article lu ou de l'avis d'une personne plus formée que nous. Etudier cette pédagogie veut dire, lire beaucoup, visiter des écoles et y rester plusieurs jours pour observer, interroger des enfants, des parents, des professeurs, des formateurs etc.

Bref, suivre une méthode d'enquête journalistique élémentaire. Qui, de nos jours, a fait ce travail ? Aucun journaliste de grand journal. Y compris ceux qui ont écrit sur le sujet pourtant. On n'a pas le temps d'enquêter de nos jours, surtout dans le domaine social. On va vite, on reprend ce que d'autres ont écrit et on transmet ainsi de fausses informations sans vergogne. C'est la base de certaines Fake News qui ne prennent pas toujours racines dans un mensonge pur.

Une vengeance (!)

Celle d'une seule personne qui a vécu de nombreux conflits avec la Société Anthroposophique. A elle seule, mélangeant allégations personnelles sans aucunes preuves, histoires d'un passé révolu, vérités qui donne caution à toutes les accusations même fausses, elle a semé le doute chez ses lecteurs. On la retrouve sous divers pseudonymes arpentant les sites où elle peut commenter à loisir comme un nouveau témoin. Cette personne cite abondamment ses propres écrits dans ses différents blogs. Ainsi, elle donne l'impression qu'elle représente "plusieurs personnes différentes". Sa seule expérience devient celle de dizaines de personnes fictives.

En outre, lors de jugements aux affaires familiales, certains juges s'informent sur les écoles Steiner Waldorf en lisant uniquement Internet. Ils trouvent ces accusations et rendent leurs jugements en fonction d'elles. C'est arrivé à plusieurs familles. Parole de juge: "Je suis allé voir sur Internet et je suis pas fan de ces écoles", le parent devra donc inscrire ses enfants en école sous contrat en milieu d'année, manu militari. En plus, des enfants sont retirés à des parents bienveillants à cause d'un doute semé basé sur des mensonges. Pour certains juges, il devient plus grave d'inscrire ses enfants en école Steiner Waldorf que de ne pas payer la pension alimentaire (véridique !). Ce qui permet au parent défaillant de se voir être considéré comme sain, pour le malheur des enfants.

Il suffit d'une personne partie en croisade pour créer le buzz, comme on dit... Pourtant, si on la lit bien, on trouve surtout des guerres de chapelles, des conflits de personnes et des procès d'intentions. Le tout mis en forme sur un blog qui respecte les lois de Google et du référencement. Ainsi, on finit par trouver son blog et ses sites miroirs avant même d'arriver sur les sites officielsplusieurs personnes peuvent s'exprimer.

La vengeance fonctionne, elle fait du mal, c'est d'ailleurs son objectif principal.

Par conséquent, il manque réellement une structure à toutes ses peurs, ses accusations, ses histoires qui commencent souvent par "il paraît que".

Ce qu'il manque, ce sont des faits, des conséquences graves, des plaintes, des procès, des constats officiels. Ce sont les résultats donnés par les organismes à dérives sectaires lorsqu'ils enseignent à des enfants en vase clos, dans la souffrance, cherchant à les isoler du monde.
Rien à voir avec l'enseignement offert aux élèves en école Steiner Waldorf de nos jours. De nombreux parents, professeurs, élèves et anciens élèves peuvent en témoigner.

Accusations ? Et que fait-on de la présomption de d'innocence ?

Dans tout dossier à charge, il faut des preuves. Ou sont-elles ?

Un niveau scolaire plus bas ?

On accuse les professeurs de ne pas donner aux enfants un niveau suffisant. Il nous faudrait des faits. Pourquoi pas une étude qui prouve que les enfants provenant d'écoles Waldorf ont plus de difficultés en classe que ceux en école standard ?

Pour le moment, les résultats connus penchent plutôt de notre côté de la balance... L'école où je travaillais a eu plusieurs retours concernant les enfants partis au collège après le primaire, et leurs résultats étaient excellents dans 95 % des cas. On peut trouver de nombreuses raisons à ce fait mais on ne peut pas dire que les résultats sont handicapants.

En plus, l'école de la Silicon Valley citée plus haut indique que 95 % de leurs élèves réussissent les concours d'entrée dans les universités américaines.

En Finlande, deuxième pays européen (la pédagogie Steiner Waldorf est de culture européenne) au classement PISA de 2016: 41 jardin d'enfants et 25 écoles pour 5 522 015 habitants soit 12 fois moins d'habitants que la France qui a 21 Jardins d'enfants et 17 écoles. Contrairement aux écoles Waldorf en France, les écoles Steiner Waldorf finlandaises sont financées à 94 % par les municipalités et elles suivent le programme scolaire de l'état avec... des méthodes Steiner Waldorf.

Vous pouvez le lire ici (en anglais): https://peda.net/steinerkasvatus/in-english. La Finlande, c'est 4624 élèves en école SW; en France, nous en avons 1667.

Et en Estonie, premier pays européen au classement PISA: 1033 élèves en école Steiner Waldorf pour une population de 1 315 635 habitants.

Aussi, je vais répéter ce que d'autres ont prouvé avant moi: ce n'est pas parce qu'un enfant lit parfois plus tard que d'autres, qu'il lira mal ou se retrouvera en difficulté. Aucune étude ne le prouve d'ailleurs. Certes, la pédagogie Steiner Waldorf donne le temps aux enfants. Pourtant, pour peu qu'on lui laisse le temps de le montrer, elle permet aux enfants de passer le baccalauréat avec de très bons résultats.

Endoctrinement à l'anthroposophie ?

On accuse les professeurs d'embrigader les enfants pour les former à l'anthroposophie à l'insu de tous. Comme toute pédagogie, la pédagogie Steiner Waldorf est basée sur le développement de l'enfant validé par la pratique de pédagogues et pas seulement sur les préceptes du créateur. Elle vient aussi d'une vision de la nature et des relations que l'homme entretient avec elle. L'anthroposophie partage avec la pédagogie cette vision de l'homme, de sa croissance et des liens qu'il tisse avec le monde animal et végétal. La médecine anthroposophique partage aussi cette vision tout comme l'agriculture bio-dynamique.

Cependant, l'anthroposophie est une philosophie incluant une spiritualité particulière, ce qu'elle contient n'a pas vocation à être enseigné à des enfants.

Si un adulte veut être anthroposophe, il doit le choisir, comme on choisit d'être épicurien, platonicien etc., si on le souhaite.

Quant à l'enfant, il doit apprendre à choisir sa vie et sa religion ou son absence de religion, et développer ses opinions. Si nous inculquons par la force, des points de vue, la liberté d'être de l'enfant ne sera pas respectée. Or c'est la base de la pédagogie Steiner Waldorf.


Finalement, que fait-on dans cette

pédagogie ?


Rien de bien magique...

Nous enseignons à l'enfant à se baser sur l'observation par ses sens et sur l'expérience de ses vécus émotions, sentiments. Nous aidons l'enfant à construire des compétences qui seront la base de ses connaissances. On ne peut embrigader personne en suivant ses éléments fondamentaux à moins de ne pas parvenir à les mettre en oeuvre par manque de compréhension, de compétences ou de connaissances.

Pour cela, nous utilisons notamment l'art: musique, peinture, poésie, modelage etc. car il permet à l'enfant d'apprendre plus en se fatiguant moins. Les apprentissages s'ancrent par intérêt, grâce aux sentiments positifs ressentis. Nous leur enseignons les bases de chaque pratique pour construire des compétences permettant l'expression de la créativité personnelle.

L'objectif principal est de permettre à l'enfant de découvrir en lui quel potentiel, il doit développer. Une voie qui devra être choisie consciemment indépendamment des souhaits de l'extérieur (parents ou société). Nous n'encourageons pas les enfants à servir des intérêts économiques mais à donner corps à qui ils sont.

Néanmoins, les pédagogues sont des personnes humaines.

De tout temps, les professeurs ont essayé d'enseigner en faisant de leur mieux. Cependant, certains d'entre eux ne sont pas à leur place ou peinent avec certains enfants. Enseigner est un métier très exigeant et difficile. Notre société refuse l'erreur, elle en a peur. Pourtant, c'est une des conditions nécessaires pour apprendre ! Un professeur apprend également au contact de ses élèves. Lui demander la perfection, qu'il soit issu de la pédagogie d'état, de Montessori, Freinet etc., est simplement inhumain.

Et l'argent dans tout ça ?

Les difficultés rencontrées par les professeurs dans les écoles Steiner Waldorf sont réelles, car ces écoles n'ont aucune aide financière de l'état.

Les parents paient les écoles Steiner Waldorf en fonction de leurs revenus. Le niveau le plus bas débute à environ 250 euros par mois. Ce niveau représente la grande majorité du niveau social des familles en école Steiner Waldorf.

Un enfant scolarisé en école subventionnée par l'état lui coûte 453 euros par mois en école élémentaire, 414 euros par mois en maternelle.

En école SW, tous les acteurs de l'école font les frais de cette différence de moyens alloués et notamment les professeurs.

Un professeur des écoles d'état démarre à environ 1500 euros par mois puis 4 ans plus tard, il gagne environ 2500 euros, le tout pour 28 h de présence sur site.

Un professeur Steiner Waldorf en France gagne environ 1300 euros nets par mois toute sa carrière pour des semaines de bien plus de 28h de présence sur site. Il travaille certains week-end, tard le soir en diverses réunions hebdomadaires, et la préparation des cours est très longue : plusieurs heures chaque jour pour créer son propre matériel pédagogique.

De fait, dans toutes les écoles françaises, on fabrique beaucoup par soi-même, c'est très créatif mais cela prend du temps : un beau dessin à la craie sur tableau noir peut prendre 3 à 4h, deux à trois fois par semaine.

Enfin, il faut penser que chaque enfant scolarisé dans une école hors contrat, soit non subventionnée par l'état, ne coûte rien à l'état pour sa scolarité. C'est donc une économie d'argent public pour la seule raison que les parents souhaitent instruire leurs enfants selon une autre pédagogie.

Est-ce vraiment juste ? N'y-a-t-il pas de nombreuses manière d'instruire les enfants ? de nombreuses pédagogies qui devraient avoir droit de citée ?

Cette situation financière a une conséquence : les parents qui n'ont pas les moyens ne peuvent pas choisir de pédagogie alternative pour leur enfant, qu'elle soit Steiner, Montessori ou autre. Une école alternative ne devrait pas être une école pour les enfants de familles riches.

Comment comparer la France où les écoles survivent avec très peu de moyens avec la Finlande ou l'Allemagne où les écoles Steiner sont majoritairement subventionnées par l'état ?

Les écoles Steiner en France sont gérées par des associations à but non lucratif, elles ne peuvent pas s'enrichir et sont très loin de le faire.


Que dire des choix spirituels de Rudolf Steiner, de ses liens avec le christianisme ?

Rudolf Steiner est chrétien, ni protestant, ni catholique. Il s'est intéressé de près au Christ et a retiré de son travail un intérêt particulier pour ce personnage. Souhaitant partir à la source du christianisme, il a relié sa quête avec toutes ses autres quêtes philosophiques, car pour lui, tout est lié.

Dans ce qu'il dit ou écrit, il n'y a rien de plus improbable que ce qu'on peut lire dans la Bible ou dans n'importe quel texte spirituel. Ces détails parlent à certaines personnes pas à d'autres.

C'est un choix que l'on peut partager ou pas. Rien ne nous oblige à nous trouver en accord avec 100 % de ce que Steiner a dit lors de ses conférences. Notre liberté doit rester intacte, sinon, nous trahissons le principe de base de la pédagogie que nous avons choisie. On peut tout à fait se sentir en accord avec certaines idées de la pédagogie Steiner Waldorf sans pour autant tout croire. Steiner nous encourage à tout vérifier par nous même pour construire petit à petit notre système de pensée en conscience et en expérience.

En tant qu'adultes, personne ne doit nous dicter le contenu de nos idées, de nos croyances, de nos pensées. Si nous ne nous trouvons pas en accord avec Rudolf Steiner alors continuons notre chemin. Personne ne nous en empêchera.

Il existe des écoles Steiner athées, musulmanes, bouddhistes etc. En France, elles ne sont pas confessionnelles, dans le sens où elles enseignent la culture chrétienne au même titre que les mythologies/traditions à la base des autres grandes religions du monde. Un professeur ne devra pas inculquer sa sensibilité envers une religion particulière. Nous devons nous en tenir à la culture et à l'évolution de la pensée humaine.

Si on y réfléchit plus avant, on peut aussi réaliser que le fait de connaître la culture chrétienne est un plus pour comprendre l'Art Occidental. Comment aborder l'Art de la Renaissance sans culture chrétienne ?

Ceci dit, peut-être que les écoles gagneraient à mieux communiquer sur ce point. En même temps, j'encourage les parents à se documenter sur Internet ou ailleurs car l'information maintenant est très facile à trouver sur toutes les écoles.

On dit que l'on reconnaît un arbre à ses fruits. Voici les fruits de l'anthroposophie: pédagogie Steiner Waldorf, Nouvelle Economie Fraternelle NEF (banque éthique), Weleda (homéopathie et produits cosmétiques), médecine anthroposophique, agriculture bio-dynamique.

On critique principalement tous ces fruits pour leur lien avec l'anthroposophie. Pourtant, on n'a rien à leur reprocher en terme d'éthique, d'efficacité, d'écologie et d'humanité.

Peu de fruits peuvent en dire autant.

Pour aller plus loin et exercer son esprit critique voici trois articles:

https://www.liberation.fr/checknews/2018/10/30/l-anthroposophie-est-elle-une-secte_1688775

L'imposture Grégoire Perra

https://aether.news/lire/2018/8/3/transparence-de-lanthroposophie

Avec toutes ces informations, vous serez probablement prêts à choisir si vous souhaitez découvrir cette voie.